Agnese Accotto

architecture et paysage

en | it | fr

Traversée sensorielle

Concours international Arturbain. PRIX MENTION ENVIRONNEMENT

2010

A. Accotto, C. Costea

Le thème de l'édition 2010 est « Le centre urbain et son environnement accessibles à tous-Territoires intercommunaux et petites villes ». Le projet se situe dans la vallée du Grésivaudan, entre Chambéry et Grenoble. Il s'agit d'un territoire marqué par la direction longitudinale des infrastructures et par le cours de l'Isère. A une vision linéaire et enfermée s'oppose la demande de liaisons transversales permettant aux cycles et aux piétons de franchir les barrières en toute sécurité. Le déplacement à pied et à vélo entre la Terrasse et Tencin se fait sur la voie automobile, ce qui rend la traversée dangereuse. Les points les plus critiques sont le pont sur l'autoroute et celui sur l'Isère. Au cœur de ce parcours se situe la base de loisir intercommunale constituée d'une plage, d'un camping et d'un espace pour la pêche et le pique-nique. La plage et le camping couvrent une grande surface et sont ouverts uniquement en été, rendant le site sous-utilisé et enfermé. La notion d'accessibilité concerne autant le parcours d'accès que la possibilité d'accès, c'est à dire quand et comment une certaine zone est accessible aux habitants. Nous proposons la mise en place d'un parcours cyclo-piéton reliant les deux villages et la restructuration de la base de loisir, dans le but de la rendre accessible pendant toute l'année. Le projet met en valeur la richesse des ambiances au travers une intervention précise et de petite dimension. Le parcours de traversée ne sert pas uniquement au déplacement, mais contribue aussi à l'apprentissage sensitif du territoire. Il longe la route existante et s'en détache lorsqu'il rencontre le pont au dessus de l'autoroute (monter pour regarder le spectacle le de l'infrastructure de haut) et celui au dessus de l'Isère (descendre pour se rapprocher du milieu naturel). En ce qui concerne la base de loisirs, le projet propose de faire vivre le site également en hiver, à travers un centre de gym pouvant profiter des mêmes équipements que les activités d'été. Au travers d'une restructuration du système d'accès et des clôtures, le site s'ouvre au public en permettant l'accès libre aux berges du lac en devenant centre de gravité de la traversée.